L'histoire de Wildix 2 : L'idée sans Asterisk


"Revenons au Pub San Cristoforo, où nous avons laissé les deux frères Osler en train de rêver avec à leurs pintes de bière en main poursuivent leur chimère dans le détail…


– «Industrialiser ce que nous faisons de manière personnalisé, qu’en penses tu ?

– Un système de centres d’appels pour les entreprises…mais il y a déjà tant de systèmes de centre d’appels…

– C’est l’aube d’une nouvelle ère : les communications unifiées.

– Pourquoi ne pas combiner l’expertise de l’information et des systèmes que nous avons pour créer un PBX simple à configurer, aussi simple que de surfer sur Internet?”La graine est semée, nous voici aux prémices de l’aventure Wildix.


Le Private Branch Exchange (PBX) : le central téléphonique est créé dans les années 1910- 1920, peu après l’invention du téléphone ( attribué à Innocenzo Manzetti de la région du Val d’Aoste en Italie, qui a réussi à créer dans les années 1850, un dispositif électronique capable de communiquer à distance ). Sa fonction est simple, mettre deux extensions différentes dans le même système en contact.


Aujourd’hui, il fonctionne complètement différemment.Aujourd’hui, l’échange téléphonique privé ou le Private Branch Exchange (PBX, pour une utilisation en entreprise) a de nombreuses autres fonctions avec pour principal objectif : simplifier notre vie de travail. Je pense notamment à la mobilité, le fait de recevoir des appels téléphoniques sur un téléphone cellulaire pendant que nous sommes hors du bureau, je pense à la vidéoconférence, au chat en ligne pour les commerces en ligne, à sa capacité à router la communication de l’appelant vers un interlocuteur qui parle la même langue que celui-ci auprès d’une multinationale japonaise qui opèrent dans 20 pays et dont le centre d’appels est à Taiwan.


Ainsi les deux principaux buts de cet outil que les frères Osler ont alors en tête est d’augmenter la productivité des entreprises et d’offrir des services plus efficaces aux clients.


Encore étudiant, Dimitri écrit sa thèse sur le projet Asterisk, qu’il considère comme la base à partir de laquelle il souhaite créer le PBX Wildix.


Asterisk permet de gérer un réseau téléphonique grâce à un logiciel utilisant la VoIP. Par conséquent, une entreprise peut gérer toutes ses extensions grâce à un PBX configuré depuis un programme logiciel.Stefano et Dimitri racontent qu’à cette époque, ils ont créé un PBX pour la société d’un ami qui emploie alors 70 personnes : un vrai jeu d’enfant pour eux … Eh bien, non seulement ce PBX existe encore aujourd’hui, mais il est toujours fonctionnel, après 15 ans. Une constatation qui les conforte dans le choix d’Asterisk étant le bon modèle pour créer Wildix car l’histoire n’aurait pas été la même sans Asterisk.


À suivre…"


Source : https://blog.wildix.com/fr/wildix-history-2-the-idea-without-the-asterisk/


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 Créé B contact avec Wix.com

Réseaux & Télécommunications (IT) - Solutions Informatique -Ecran & affichage dynamique - Cyber sécurité - Systèmes d'Impression - Formation

Briançon - Embrun - Gap - Barcelonnette - Sisteron - Manosque - Aix en Provence- Avignon - Marseille - Aubagne - Valbonne -

Sophia Antipolis - Nice - Draguignan

En cours de certification